Prix moyen d’une assurance jeune conducteur selon le modèle de voiture

0

Les maisons d’assurances calculent leurs primes selon les facteurs de risque. C’est la raison pour laquelle le tarif d’un jeune conducteur peut être exorbitant. Cependant, ce coût dépend de plusieurs facteurs, dont le type de voiture. Plus elle est performante et unique, plus le prix de l’assurance augmente puisque ses pièces sont généralement chères.

Le profil du jeune conducteur

L’assureur considère comme novice les personnes qui viennent d’obtenir leurs permis de conduire. D’ailleurs pour passer du statut de jeune conducteur à conducteur expérimenté, il faut être assuré pendant au moins trois ans. Comme ces établissements considèrent que les risques encourus par les jeunes sont plus importants, ils appliquent une surprime qui varie selon la marque et la performance du véhicule.

Les facteurs qui influent sur les primes

Outre la marque et la performance de la voiture, l’assurance jeune conducteur prend en compte son usage ainsi que le lieu où elle se rendra fréquemment. Si elle fréquente souvent un endroit où le risque de vol est important, ce facteur jouera sûrement sur la prime. Les personnes qui sont en possession d’une voiture à faible coût n’auront donc pas besoin de dépenser beaucoup pour avoir une couverture optimale.

Idée de tarifs

Puisque les primes varient selon la marque de l’automobile, pour une citadine par exemple, l’assurance tous risques peut aller de 500 à 4 000 euros par an selon la maison d’assurance. Généralement les prix tournent autour de 1300 euros en moyenne pour les modèles neufs. Le coût de la prime pour les voitures de sport dépend de leurs motorisations. Un propriétaire d’un modèle de 133 CV par exemple peut payer jusqu’à 5 000 euros de primes d’assurance par an s’il opte pour le multirisque.

Faire le bon choix en comparant

L’assurance au tiers est obligatoire. Elle couvre les dégâts que le conducteur pourrait causer à autrui. L’option multirisque est facultative, mais fortement recommandée. Par contre, les blessures en cas d’accident sont prises en charge par une autre formule d’assurance. Les primes abordables ne garantissent pas souvent la totalité des dégâts.

Il est donc conseillé de vérifier toutes les options offertes avant de tenir en compte le prix et se fixer sur la mutuelle. Les simulateurs de tarifs en ligne sont des moyens simples pour la comparaison, tel que Hyperassur. D’habitude, les tarifs proposés sont négociables, pour avoir un meilleur prix il est nécessaire d’avoir une force de proposition et de jouer sur la concurrence.

Une option payée moins cher

Le jeune conducteur payera un prix moins élevé s’il passe par la conduite accompagnée. L’autre option consiste à se faire assurer comme second conducteur d’un autre véhicule avant d’acquérir sa propre voiture. L’assureur prendra en compte ces expériences pour baisser le coût de la prime même si le permis ne date pas de plus de trois ans.

Partager.

Les commentaires sont fermés.