Comment financer au mieux sa voiture : de l’achat à la rentabilisation !

0

Une voiture, ça coûte cher. Et pas seulement au moment de l’achat ! Une fois que vous avez trouvé le meilleur crédit auto pour financer votre bolide, il vous faut encore débourser des sommes non négligeables pour l’assurance, le carburant, les réparations, etc. Voici 3 idées pour rentabiliser au mieux votre automobile afin qu’elle ne se transforme pas en gouffre financier !

Trouver le bon crédit auto

Un bon projet de financement de voiture commence par un bon choix de crédit auto. Et pour faire ce choix, il est indispensable d’avoir une petite idée de ce qui se cache derrière les termes parfois complexes entourant le prêt voiture. En substance, un crédit auto fonctionne comme n’importe quel emprunt : un établissement vous prête une somme d’argent à rembourser petit à petit chaque mois.

Mais pour comparer les différentes offres, encore faut-il savoir de quoi l’on parle :

  • Le TAEG, ou Taux Annuel Effectif Global, s’exprime sous forme de pourcentage. Il est fixé par l’établissement de prêt et englobe tous les frais de votre crédit auto : le taux d’intérêt nominal (qui vous permet de calculer le total des intérêts à verser), l’ensemble des commissions et des frais divers, les frais de dossier perçus par l’organisme de crédit (entre 1 et 1,5 % du montant total).
  • Le TAEA, ou Taux Annuel Effectif de l’assurance, concerne les primes de l’assurance à souscrire de manière facultative.
  • Le type de crédit : crédit auto ou prêt personnel, les modalités sont différentes en fonction de l’affectation de l’emprunt. Pour une meilleure protection, mieux vaut opter pour un crédit auto, donc affecté, qui vous protège en cas de problème de livraison du véhicule.

N’hésitez pas à consulter les différents organismes de prêt pour connaître leurs conditions. Et veillez à choisir un établissement reconnu et sérieux, afin de vous protéger au maximum. Voyez à ce titre ce que propose Maaf pour son crédit auto.

Faire des économies avec les bons gestes

Une fois votre financement de voiture terminé, et votre auto en votre possession, les dépenses sont loin d’être terminées. À commencer par l’assurance automobile, dont il est hors de propos de vouloir se passer ! Non seulement parce que le gouvernement fait la chasse aux conducteurs non assurés (voir ici), mais surtout parce qu’en cas d’accident, vous devrez rembourser les dégâts entièrement de votre poche.

Néanmoins, il est possible de faire des économies importantes sur votre assurance auto, à condition de bien la choisir. Optez pour une assurance « au tiers » plutôt que « tous risques », en sélectionnant les garanties qui vous intéressent au cas par cas. Et jouez avec les taux de remboursement et les franchises, de manière à trouver un équilibre qui vous convienne.

En fonction du modèle de voiture choisi (de sa puissance, du carburant utilisé), vous allez pouvoir faire des économies sur le coût de la carte grise, de l’assurance et des passages à la pompe. Mais attention, car si le litre de gazole est toujours un peu moins cher que le litre d’essence, les moteurs diesel sont plus coûteux à l’achat. Et la différence de prix au litre tend à se réduire.

Enfin, des petits gestes simples peuvent vous aider à rentabiliser votre véhicule. Le fait d’adopter une conduite écologique – ou éco-conduite – peut vous permettre de mieux maîtriser vos dépenses de carburant, de diminuer le risque d’accident et de réduire la fréquence de remplacement des pièces. Pour cela, il suffit de rouler moins vite et de passer les vitesses au bon moment !

Plus de renseignements sur l’éco-conduite sur cette page.

Rentabiliser sa voiture grâce au partage

Dernière étape pour rentabiliser son financement de voiture, après le crédit auto et les bons gestes du quotidien : adopter la conduite partagée !

Le covoiturage, ça vous dit quelque chose ? Ce concept très à la mode vous encourage à embarquer des passagers supplémentaires lors de vos trajets (courts ou longs) pour partager vos frais de carburant. Sur de longues distances, par exemple pour aller d’une région à l’autre, le covoiturage permet également de diviser les frais de péage par le nombre de passagers présents dans l’auto.

Enfin, reste le principe de la location entre particuliers. De nombreux Français hésitent à acheter une voiture parce qu’ils n’en ont pas l’utilité au quotidien. L’idéal, pour eux, est donc de louer un véhicule quand ils en éprouvent le besoin, pour un trajet ponctuel, pour faire des courses, pour partir en vacances… De sorte que si vous louez votre auto à des particuliers, vous pourrez en tirer un petit bénéfice et ainsi rentabiliser votre financement de voiture !

Partager.

Les commentaires sont fermés.