Les garagistes doivent désormais proposer des pièces détachées d’occasion à leurs clients

0

Depuis le 1er avril 2019, la loi est beaucoup plus stricte sur la question des pièces détachées. Désormais, lorsqu’un garagiste propose une réparation à un client, il est obligé de lui proposer un devis avec des pièces neuves et un devis avec des pièces détachées d’occasion. Un double objectif, écologique et économique, mais qui laisse le client totalement libre de choisir.

Une économie circulaire plus écologique

Cette nouvelle obligation des garagistes passera notamment par la nécessité d’afficher clairement à l’extérieur ce nouveau droit pour que tous les clients puissent en prendre connaissance. L’objectif derrière cette nouvelle : stimuler l’économie circulaire, favoriser une tendance écologique et casser le monopole des constructeurs sur les pièces détachées de voiture.

Cette initiative espère également apporter une solution économique aux difficultés financières de certains ménages français. La voiture est un poste de dépense qui coûte cher et l’utilisation de pièces détachées d’occasion devrait faire baisser la facture. Cependant, beaucoup de particuliers s’inquiètent de la durée de vie de ces pièces d’occasion.

Où trouver des pièces neuves pas chères ?

L’impact de cette nouvelle obligation risque d’être assez faible face à la popularité d’autres solutions comme le site Carpardoo. Effectivement, ce genre de site propose à la vente des pièces détachées neuves à des prix très compétitifs. Il arrive même parfois que les prix du neuf soient identiques à ceux proposés par les garagistes sur des pièces d’occasion.

Difficile donc de convaincre les consommateurs de se tourner vers des pièces d’occasion dont la durée de vie est assez incertaine, alors que l’argument économique n’est pas vraiment valable étant donné l’existence d’autres solutions. En revanche, acheter ses pièces sur Internet implique de les installer soi-même, ou de bien connaître un garagiste qui accepte de le faire pour vous.

Des pièces d’occasion remises en état

Même si la plupart des consommateurs continueront toujours à instinctivement préférer les pièces neuves, il faut rendre justice aux pièces d’occasion proposées par les garagistes. Celles-ci ne sont jamais simplement retirées à une voiture pour les poser sur la vôtre. Ces pièces doivent d’abord traverser tout un processus de vérification et de remise en état très sélectif.

Résultat, il ne faut pas croire que ces pièces d’occasion ne sont pas de bonne qualité ou qu’elle représente un risque sur le court terme. Au contraire, les garages vous proposent souvent une garantie sur ces pièces et vous les changent gratuitement si un problème intervient rapidement après le remplacement de la pièce.

Partager.

Les commentaires sont fermés.