Les BlueCar d’occasion du service Autolib’ sont en vente, mais est-ce une si bonne affaire ?

0

Depuis le mois de juillet 2018, le service Autolib’ a cessé d’être opérationnel à Paris. Ce ne sont donc pas moins de 4 000 voitures électriques appelées les BlueCar que le groupe Autolib’ vend d’occasion depuis quelques jours pour un prix défiant toute concurrence : 4 990 €. Avec la prime de conversion d’un montant de 2 000 €, cela permet d’acheter une voiture électrique quatre places à moins de 3 000 €. Cependant, derrière ce prix alléchant, est-ce vraiment une bonne affaire ?

Les BlueCar sont des voitures contraignantes

Si le service d’Autolib’ fonctionne bien dans les villes où il est installé, c’est parce qu’il s’appuie sur une flotte importante de voitures en permanence reliée à des bornes électriques quand elles sont garées. Parce que sans ces bornes, les BlueCar sont des voitures très contraignantes et très énergivores qui vous coûteront entre 700 et 800 € d’électricité par an sans rouler.

Pourquoi ? Parce que ce sont des batteries particulières qui ont besoin d’être maintenues entre 60 et 80 °C pour faire démarrer la voiture. Résultat, elles consomment en permanence de l’énergie, même quand elles ne roulent pas, pour se maintenir à bonne température. Si vous laissez la voiture garée sans la brancher pendant deux jours, elle ne redémarrera pas. Branchée, elle consommera beaucoup.

Comment bien choisir sa voiture d’occasion ?

Si la plupart des particuliers s’adressent à un mandataire auto compétent et qui a fait ses preuves quand ils souhaitent acheter une voiture d’occasion, ce n’est pas pour rien. Le marché de la voiture d’occasion est plein de bonnes affaires, mais beaucoup d’entre elles s’avèrent souvent être de fausses bonnes affaires. Derrière la façade du prix, les ennuis vous attendent et il faut l’œil avisé d’un expert pour les repérer de loin.

Voilà pourquoi il vaut mieux s’adresser à des professionnels qui ont l’habitude de racheter et de revendre des véhicules d’occasions. Ainsi, vous bénéficierez souvent d’une garantie après votre achat, en plus d’être rassuré sur la qualité et l’entretien de la voiture que vous achetez. Dans le cas des BlueCar, vous n’avez aucune de ces assurances et les voitures sont souvent dans un très mauvais état.

Les BlueCars ne sont pas de très bonnes voitures

Si le moteur des BlueCar électriques d’Autolib’ offre de bonnes performances pour une petite voiture à ce prix-là, il ne faut pas croire que ce sont de bonnes voitures pour autant. Au contraire, elles sont plutôt connues pour avoir une mauvaise tenue de route et pour déraper facilement quand le sol est mouillé. D’ailleurs le mode « ice » intégré à la voiture n’y change pas grand-chose.

Difficile donc d’affirmer que l’achat d’un BlueCar même à moins de 3 000 € pourrait être une bonne affaire. Même si la voiture est pratique, agréable à conduire et suffisamment puissante pour vous permettre de prendre les grandes routes principales, elle finira par vous coûter très cher au bout de quelques années et n’offre pas toute la sécurité que l’on pourrait exiger pour ses trajets quotidiens.

Partager.

Les commentaires sont fermés.