Tout savoir sur la conduite accompagnée

0

La conduite accompagnée permet d’apprendre la conduite dès le plus jeune âge. Il faut savoir que celle-ci s’est démocratisée et permet généralement de meilleurs résultats à l’examen du permis de conduire.

Les conditions pour faire la conduite accompagnée

Il faut être âgé de 15 ans pour pouvoir faire la conduite accompagnée.  La conduite accompagnée améliore les chances de réussite à l’examen du permis, c’est la raison pour laquelle de nombreux jeunes se lancent dans cette aventure.

Il faut que l’accompagnateur soit doté du permis B depuis au moins 5 ans, qu’il ait l’accord de sa compagnie d’assurance, et qu’il n’ait pas fait l’objet d’une invalidation ou d’une annulation de son permis.

La voiture doit posséder deux rétroviseurs latéraux avec un autocollant « conduite accompagnée » qui signale aux autres automobilistes que la personne étant au volant fait de la conduite accompagnée.

Il faut également que l’élève passe une formation de 20H avec un moniteur et qu’il soit détenteur du code de la route.

Durée de la conduite accompagnée

La conduite accompagnée doit durer au moins 1 an et l’élève doit faire au moins 3000 km avec son accompagnateur. Il est possible d’en avoir plusieurs.

Au cours de l’apprentissage, des rendez-vous avec le moniteur de l’auto-école et l’accompagnateur sont effectués, ils sont obligatoires et doivent durer 3h chacun.

Le candidat peut se présenter ensuite à l’examen du permis B dès l’âge de 17 ans et demi.

Les avantages de la conduite accompagnée

-La première des choses est qu’elle augmente significativement les chances de réussite du candidat car il a pu conduire tout au long de son parcours à de nombreuses reprises, ce qui n’est pas le cas d’un candidat classique.

-Le second avantage est relatif à l’assurance auto pour la conduite accompagnée. En effet, des courtiers en assurance proposent des tarifs plus avantageux pour ceux qui ont fait de la conduite accompagnée.

-La conduite accompagnée diminue vos risques d’accident sur la route car le candidat possède une plus large expérience en ayant conduit plus de 3000 km sur les routes.

-La période probatoire pour une personne ayant faite la conduite accompagnée est diminuée de 1 an, elle est donc de 2 ans au lieu de 3 normalement.

Partager.

Les commentaires sont fermés.